Synthèse des activités du Maguen David Adom lors de la première journée de l’exercice national de simulation de tremblements de terre

Au cours de la première journée de l’exercice national de simulation de tremblements de terre le Maguen David Adom en Israël a traité plus de 2600 victimes virtuelles. Lors de cet exercice, le MDA a été opérationnel en qualité de membre du CICR (Comité Internationale de la Croix-Rouge) et a ainsi simulé des demandes d’assistance humanitaire internationale.

Exercice de Simulation des tremblements de terre - Des tremblement de terre d’une d'intensité atteignant 6,5 sur l'échelle de Richter : Le Maguen David Adom travaille à sauver des vies sur tous les fronts
Exercice de Simulation des tremblements de terre – Des tremblement de terre d’une intensité atteignant 6,5 sur l’échelle de Richter : Le Maguen David Adom travaille à sauver des vies sur tous les fronts

Le Commandement de la Défense Passive a débuté cet simulation, ce lundi 21 octobre à 11h00.

Quelques instants auparavant, l’ensemble des stations ainsi que les employés et les bénévoles, du Maguen David Adom en Israël, équipés de dispositifs de radiomessagerie ont reçu un message d’alerte les informant l’imminence d’un tremblement de terre dans la minute à suivre.

Exercice de Simulation des tremblements de terre - Des tremblement de terre d’une d'intensité atteignant 6,5 sur l'échelle de Richter : Le Maguen David Adom travaille à sauver des vies sur tous les fronts
Exercice de Simulation des tremblements de terre – Des tremblement de terre d’une intensité atteignant 6,5 sur l’échelle de Richter : Le Maguen David Adom travaille à sauver des vies sur tous les fronts

Immédiatement, l’ensemble des effectifs du MDA a pris les mesures nécessaires afin de permettre l’évacuation de la population des bâtiments et/ou sa mise en sécurité au sein d’espaces protégés. A 11h00, un séisme magnitude de 5,8 sur l’échelle de Richter à Eilat puis à 11h30, d’une intensité de 6,5 sur l’échelle de Richter, a été fortement ressenti dans la vallée de Hula dans le Nord du pays. Des effondrements d’immeubles, des pannes de courant électrique, des dysfonctionnements au sein des hôpitaux, des prisons et d’usines, des accidents de train ont été simulé à travers tout le pays. Sur les 2600 victimes simulés, 1800 étaient dans un état grave.

Afin de permettre une gestion optimale de la situation simulée, le Centre de Crise du Maguen David Adom a été mis en oeuvre dés les premières minutes de la catastrophe.

D’autre part, pour la première fois lors de cet exercice national, le Maguen David Adom est intervenu comme membre et représentant local du Comité International de la Croix-Rouge (CICR).

Il a ainsi simulé des demandes, au CICR, d’aide humanitaire immédiate, tels que des moyens sanitaires et logistiques permettant de construire des abris pour les sinistrés. Le CICR a (simulé) la livraison à Israël, depuis ses entrepôts en Jordanie, de dizaines de milliers de couvertures, des bâches imperméables, des réservoirs d’eau, des kits d’hygiène…

Par ailleurs,  le MDA en Israël a simulé avec d’autres organisations de secours dans le monde (aux États-Unis, au Canada et les associations d’amis) la possibilité pour de recevoir des moyens complémentaires tel que des ambulances et du matériel médical.

Exercice de Simulation des tremblements de terre - Des tremblement de terre d’une d'intensité atteignant 6,5 sur l'échelle de Richter : Le Maguen David Adom travaille à sauver des vies sur tous les fronts

Exercice de Simulation des tremblements de terre – Des tremblement de terre d’une intensité atteignant 6,5 sur l’échelle de Richter : Le Maguen David Adom travaille à sauver des vies sur tous les fronts

Au cours de cette simulation, les services du sang du MDA en Israël ont été particulièrement sollicité. Ainsi, dans le cadre de cette catastrophe simulée l’organisation nationale de secours d’urgences médicales en Israël, qui a en charge la gestion des services du sang, a demandé au Centre Américain du Sang (America’s Blood’s Center), conformément à un contrat de coopération entre les deux institutions, de lui fournir 10000 unités de sang dans les 48 heures. Afin de permettre d’augmenter leur productivité, les services du sang ont fait appel aux services du sang de Tsahal (l’Armée de Défense d’Israël) et aux institutions universitaires (Technion, Institut Weizmann…) dont certains personnels de laboratoire ont été formé et accrédité par les services du sang pour lui venir en aide en situation d’exception.

Le directeur général du MDA, Eli Bin a déclaré que cette année est la sixième où le Maguen David Adom prend part à l’exercice national simulant des situations de catastrophe; il considère que le MDA  apprend et tire les leçons de ces simulations à chaque fois afin d’améliorer sa réactivité en situation de crise réelle.

 

Publicités