Le Maguen David Adom en Israël en état d’alerte maximale dans le Sud et dans le Centre du pays

Ce soir, mercredi 14 novembre 2012, suite à une évaluation de la situation actuelle et compte tenu de l’opération militaire israélienne dans la bande de Gaza, le Maguen David Adom a décidé de maintenir le niveau d’alerte au maximum dans le sud du pays et de l’élever au même niveau dans le Centre du pays. Dans le reste des régions du pays, l’alerte est de niveau 2. Le Maguen David Adom est prêt à répondre immédiatement à toute demande d’aide qui serait faite.

Le Maguen David Adom en Israël en état d'alerte maximale dans le Sud et dans le Centre du pays

Le Maguen David Adom en Israël en état d’alerte maximale dans le Sud et dans le Centre du pays

Aux environs de 16h00, le MDA a été informé de l’élimination du responsable du Hamas Ahmed Jabari. Peu de temps après, il a été annoncé que l’armée israélienne allait procéder à de vastes opérations dans la bande de Gaza dans les prochains jours au cours de l’opération “Pilier de Défense”.

Dès réception de ces informations, la direction du Maguen David Adom en Israël a ouvert le Centre de Crise afin d’analyser la situation et de décider des mesures à mettre en oeuvre dans le Sud et dans le reste du pays. La fin de l’évaluation, il a été décidé que le niveau d’alerte du Maguen David Adom dans le Sud du pays (régions du Néguev et de Lachish) reste à son troisième échelon (niveau d’alerte maximale) comme il a été défini samedi soir dernier après les nombreux tirs d’obus de mortier et de missiles sur cette région. Les régions du Centre du pays (Dan, Yarkon, Jérusalem, Ayalon) passent aussi au niveau d’alerte maximale. L’alerte des autres régions (Sharon, Gilboa, Carmel, Jourdain -Yarden- et Asher) est au niveau 2.

En outre, les services du sang du Maguen David Adom travaillent afin de disposer des ressources en sang  nécessaire sur l’ensemble du territoire.

Le grand public est invité à suivre les instructions du Commandement de la Défense Passive. En cas d’alerte (sirène montante et descendante ou bien les mots “tzeva adom” -“couleur rouge”- répétés en boucle), le grand public est invité  à rejoindre un espace protégé.

En cas de besoin, le Maguen David Adom en Israël, rappel au grand public, que le seul numéro d’urgences médicales à contacter est le 101. Il est nécessaire, afin d’envoyer les secours les plus adaptés le plus vite possible, de fournir au permanencier du 101,

  • un numéro de téléphone permettant aux équipes de secours de joindre le requérant en cas de besoin,

  • l’adresse (et au besoin les moyens d’y accéder)

  • et le nombre ainsi que l’état (définit à l’aide des questions du permanencier du 101) de personnes ayant besoin d’une aide médicale urgente.

Le Maguen David Adom, l’organisation nationale de Secours d’urgences médicales en Israël, rappelle au grand public qu’il a besoin de maintenir les stocks de la banque du sang au niveau le plus haut possible. Le grand public (en Israël) est invité à donner son sang dans les centres du MDA ou auprès des stations mobiles de collectes. Pour les personnes en Israël, plus de détails peuvent être obtenues sur le site du MDA (http://www.mdais.org) ou par téléphone au 1-800-400-101. Les postes et les centres de collecte de sang dans le Sud seront situés dans des espaces protégés conformément aux recommandations du Commandement de la Défense Passive.

Le Maguen David Adom est constamment en contact avec les responsables de l’armée, de la police, les organismes gouvernementaux et sécuritaires afin de procéder régulièrement à des évaluations de la situation.

Le directeur général du MDA, Eli Bin : « les équipes du MDA travaillent sans relâche ces derniers jours dans les Sud. Elles ont traité plus de 50 victimes des tirs de missiles depuis samedi soir. Les équipes du Maguen David Adom sont préparées et en état d’alerte maximale afin de donner une réponse immédiatement à toutes les demandes de secours. Afin de réduire au maximum les risques de blessures, je demande au grand public de respecter les consignes diffusées par le Commandement de la Défense Passive”.

Publicités