Opération « Pilier de Défense » : Synthèse des activités du MDA Israël

Les équipes du Maguen David Adom ont traité plus de 419 victimes, parmi lesquelles 6 décès ont malheureusement été rapportés. Ce sont au total des centaines de bénévoles et d’employés qui ont sauvé des vies dans les régions du Lachish (avec les villes de Sdérot, Nétivot, Askelon, Ashdod,…), du Néguev (avec la ville de Beer-Sheva et sa périphérie) et du Centre (avec Rishon-Lé-Tsion, Holon, Bat-Yam, Tel-Aviv), qui étaient sous le feu des missiles tirés depuis Gaza.

Après huit jours, les équipes du MDA ont quitté leurs stations pour rentrer à la maison ou au travail. Avec l’annonce du cessez-le-feu, se sont terminés 8 jours d’activités ininterrompues pour sauver des vies et ce dans les régions proches de Gaza ou dans le centre du pays. Les secouristes du MDA ont prodigué des soins à quelques 419 personnes, grâce aux centaines d’ambulances et de secouristes qui se sont déplacées dans ces régions.

Au rang des victimes, rappelons la mémoire de Mira Sharf z »l, Aharon Smadja z »l et d’Izik Amsallem z »l tués dans la chute d’un missile sur un immeuble de Kiryat Malachi au deuxième jour de l’opération. En sus, on compte parmi les victimes, le Lieutenant Boris Yarmolski z »l, le Caporal Yosef Partuk z »l et un civil travaillant pour l’armée, Zaha’l Alian Al Nabari z »l.

Les 6 blessés les plus graves furent touchés à des endroits différents. Ainsi, à Ashkelon un homme a été gravement blessé par un missile et il a été transporté à l’hôpital où il a été amputé d’ume jambe. À Ofakim, le passager d’une voiture touchée fut gravement blessé. Tout comme un homme de 43 ans victime d’éclats ayant pénétré la partie supérieure de son corps, dans la région de Zeelim. Enfin, 3 soldats gravement blessés furent également pris en charge.

A ces victimes, il faut ajouter 4 personnes dont l’état fut jugé sévère par les équipes du MDA. Un homme et un nourrisson d’un an ont été touchés par les éclats mortels de Kiryat Malachi. Une autre personne a été blessée à Ofakim et un sapeur-pompier de 34 ans a été touché par des éclats à la tête à Shaar Hanegev.

Ce sont aussi 47 personnes dont 16 soldats qui furent légèrement blessés par les roquettes et soignés par les équipes d’urgentistes du Maguen David Adom. Également on dénombre 54 blessés légers qui ont chuté alors qu’ils couraient vers un abri suite au déclenchement des sirènes d’alerte ou de l’”Alerte Rouge”.

La majorité des victimes prises en charge ont été des personnes traumatisées psychologiquement que ce soit dans le Sud ou le Centre du pays, y compris à Jérusalem. Ces personnes ont été transportées vers des structures médicales et des soutiens psychologiques adaptées en fonction de leur état. Un résident de Holon âgé de 83 ans a perdu connaissance après s’être plaint de douleurs thoraciques (c’est-à-dire à la poitrine) suite aux sirènes qui ont retenti dans la ville. Suite à une longue réanimation cardio-respiratoire, l’équipe médicale du Maguen Daivd Adom l’a transporté vers l’hôpital Wolfson de Holon.

Tout au long de l’opération, les effectifs du MDA ont été maintenues à leur plus haut niveau d’alerte dans tout le pays. Le mercredi 21 novembre, il est malheureusement apparu que cette mesure de précaution était nécessaire avec l’attentat contre un autobus dans la rue Shaul Hamelech à Tel Aviv. Lors de l’explosion, 17 blessés ont été rapportés: un dans un état jugé de sérieux à grave, 3 sérieux et 7 légers. Les autres victimes souffrant de traumatismes psychologiques. Les équipes du MDA, intervenues dans les secondes suivant l’attaque ont été amenées à déclarer le mise en oeuvre du plan de gestion des évènements avec grand nombre de victimes (équivalent du Plan Rouge en  France) avant de soigner et transporter les victimes pour des soins complémentaires à l’hôpital Ichilov de Tel-Aviv.

Outre les équipes du Maguen David Adom impliquées dans l’opération « Pilier de Défense », de nombreux secouristes se sont portés volontaires et sont venus des quatre coins du pays, pour renforcer les équipes locales. En plus des unités de réserve du MDA, et nombreuses délégations de partout dans le monde (par exemple de Suisse et des États-Unis) sont venues pour aider les équipes travaillant dans le domaine.

La mission a été d’autant plus difficile pour les secouristes du Sud du pays forcés de s’éloigner de leurs proches afin d’être opérationnels sur le terrain. En cela, la direction du MDA a souhaité soutenir ses équipes en offrant à leurs familles des vacances à l’hôtel Ramon de Mitzpe Ramon.

Au cours de l’opération, le Maguen David Adom a aussi vu ministres, parlementaires, maires et autres hommes d’affaires visiter le Centre de Récéption et de Régulation du MDA pour la région du Lachish à Ashdod, et ainsi se rapprocher de la vie quotidienne de ces hommes et femmes venant au secours de la population. Parmi eux, retenons le docteur Yuval Steinitz, ministre des Finances, monsieur le rabbin Eli Yishai, ministre de l’Intérieur, monsieur le Rabbin Aryeh Deri du parti Shaas, les députés Otniel Shneller, Shaul Mofaz et Rachel Adato ; les hommes d’affaires Rami Levi et Eitan Yochannof, des maires de localités du Sud…. Ils ont eu l’occasion au cours de ces visites constater les capacités de l’organisation nationale de secours médicales d’urgence, à pouvoir réagir de manière à pouvoir sauver des vies.

Une reconnaissance partagée par le premier ministre Benjamin Netanyahou lors de l’annonce de la fin des opérations: “Je souhaite vous remercier au nom de tous les citoyens israéliens. Je souhaiterais remercier le commandant des sapeurs-pompiers et les équipes de secouristes du MDA”. Le ministre de la Sécurité Intérieure, Yitzchak Aharonovitz s’est joint à ces remerciements.

Eli Bin, le directeur général du Maguen David Adom, a remercié l’ensemble des secouristes de l’organisation qui se sont mobilisés lors de cette opération : “Je souhaite vous remercier à vous qui avez travaillé jour et nuit pour sauver des vies et assurer la sécurité des habitants de l’État d’Israël. Chacun dans son domaine a eu sa part dans le soutien d’Israël, en répondant avec rapidité et professionnalisme aux nombreux évènements, aux besoins en sang, au maintien du niveau d’alerte… Vous avez prouvé une fois de plus que dans les moments de crise, les équipes du MDA sont prêtes à soutenir les citoyens d’Israël et à travailler côte à côte avec les forces de sécurité.”

En règle générale, le MDA a travaillé en coopération rapprochée avec l’armée, les forces de police, les agences gouvernementales et les services de sécurité tout au long de l’opération afin d’assurer ses missions de secours de la manière la plus adaptée aux besoins des habitants de l’État d’Israël.

Nous avons le plaisir d’annoncer qu’au cours de l’opération “Pilier de Défense”, les équipes du  Maguen David Adom ont procédé à 9 accouchements.

Publicités