Pour le 65ème anniversaire de l’Indépendance de l’État d’Israël, ils sont venus soutenir le Maguen David Adom

À l’occasion du 65ème anniversaire de l’Indépendance de l’État d’Israël, un nouveau groupe de volontaires venu de l’étranger rejoint les ambulances du service de secours d’urgence médicale du Maguen David Adom en Israël.

YOMHAHATSMAUT2013_20130416

Ce groupe est arrivé dans le cadre des programmes  « Bip » et « Masa » de l' »Expérience israélienne » et  a commencé son activité de bénévolat la semaine dernière au Maguen David Adom.

Il s’agit de 20 jeunes originaires de France qui seront actifs au cours des prochaines semaines dans les régions de Dan et du Yarkon dans le centre du pays.

Une de leur première « grande » mission est de venir en soutien aux équipes israéliennes du Maguen David Adom dans le cadre des nombreux évènements qui ont lieu dans le cadre des cérémonie de Yom Hazikaron (« Jour du souvenir pour les victimes de guerre israéliennes et pour les victimes des opérations de haine ») et de Yom Haʿatzmaout (« Jour de l’Indépendance de l’État d’Israël »).

David Benhamou, l’un des bénévoles dit avec enthousiasme que « c’est un plaisir de participer aux missions du MDA et en particulier lors de ces cérémonies ».

D’outre-mer la gestion du programme des Volontaires a signalé que de nouveaux bénévoles ont rejoint des centaines de bénévoles qui sont venus en Israël cette année du bénévolat en Israël. Leur aide au cours de cette période de l’année est très importante pour le Magen David Adom et porte en elle de nombreuses expériences israéliennes.

Le Maguen David Adom accueille des bénévoles qui viennent du monde entier et qui ont décidé de consacrer quelques semaines à l’Etat d’Israël en y sauvant des vies ! Le bureau de coordination des activités des bénévoles venus de l’étranger souligne de ce nouveau groupe vient s’ajouter à ceux déjà arrivé en Israël cette année, ce qui représente des centaines de bénévoles. Leur aide au cours de cette période de l’année est très importante pour le MDA et pour eux ce sont de « expériences israéliennes » supplémentaires.

Publicités