Opération « Bordure Protectrice » : Synthèse du 8/9 juillet

297 missiles et obus ont été tirés sur Israel depuis Gaza au cours des 2 derniers jours dont 132 depuis, hier, 8 juillet à 15:00.

Depuis le début de l’opération de Bordure Protectrice (Tzouk Eythan), le MDA traité 6 victimes souffrant de blessures légères et plus de 32 blessés souffrant de traumatismes psychologiques lies au stress.

mda20140709_1

Pendant la nuit, de nombreux missiles ont été tirées vers Beer-Sheva, Ashdod, Askelon, Rehovot, Ness Tsiona, Rishon Le-Zion, Holon, Tel-Aviv, Jérusalem, Hadera…

En outre, les services du sang du Maguen David Adom travaillent afin de disposer des ressources en sang  nécessaire (cliquez sur ce lien pour lire l’appel aux dons de sang) sur l’ensemble du territoire.

mda20140709_3

Le grand public est invité à suivre les instructions du Commandement de la Défense Passive (cliquez sur ce lien pour lire ces consignes). En cas d’alerte (sirène montante et descendante ou bien les mots “tseva adom” -“couleur rouge”- répétés en boucle), le grand public est invité  à rejoindre un espace protégé.

Le Maguen David Adom en Israël est en état d’alerte maximal et  est constamment en contact avec les responsables de l’armée, de la police, les organismes gouvernementaux et sécuritaires afin de procéder régulièrement à des évaluations de la situation.

mda20140709_2

En cas de besoin, le Maguen David Adom en Israël, rappel au grand public, que le seul numéro d’urgence médicale à contacter est le 101. Il est nécessaire, afin d’envoyer les secours les plus adaptés le plus vite possible, de fournir au permanencier du 101, les informations suivantes :

  • un numéro de téléphone permettant aux équipes de secours de joindre le requérant en cas de besoin ;
  • l’adresse (et au besoin les moyens d’y accéder) ;
  • et le nombre ainsi que l’état de personnes ayant besoin d’une aide médicale urgente.
  • Suivez les instructions du professionnel de l’urgence du  101. Il vous expliquera comment prendre soin de la personne blessée ou psychologiquement traumatisée jusqu’à l’arrivée des secours sur place.

NE PAS RACCROCHER AVANT QUE LE PERMANENCIER DU 101
NE VOUS Y AUTORISE

 

Publicités